Solidarité avec les Alpes occitanes après la catastrophe

Communiqué · 10.10.2020

Limon (Limone) (photo: Meteoweb)
Limon (Limone) (photo: Meteoweb)

Quatre jours à peine après l’inondation désastreuse qui a frappé les vallées occitanes alpines —Tànar (Tanaro), Vermenanha (Vermenagna), Ges (Gesso), Roya, Tinée, Vésubie—, les médias italiens oublient déjà l’évènement.

 

Pendant ce temps, malgré l’élan valeureux des volontaires à qui nous adressons un grand MERCI, nous signalons que la zone de Limon (Limone) n’est pas encore complètement joignable. Les stations de ski sont sérieusement endommagées.

 

Nous avons le devoir de communiquer que la vallée de la Roya, visitée par le président français Macron, n’est joignable que par les hélicoptères. La télévision française, France Info, évoque la possibilité d’évacuer la vallée de la Roya, ce qui déchaîne la protestation légitime des Tendasques.

 

Les autorités françaises et italiennes essaient de rétablir, au moins pour le transport des marchandises, la ligne ferroviaire de Limon (Limone) à Tende, et les premières aides arriveront à Vievola... Nous espérons que le chemin de fer y sera renforcé!

 

Nous avons le devoir de dénoncer l’absence du gouvernement italien dans les vallées. Nous déplorons la sitation dans la vallée du Ges (Gesso): la route n’existe plus au-delà du lac de ruines, ce qui risque d’endommager de manière définitive l’économie touristique de la vallée... 

 

La situation à Ormea est également extrêmement grave. La village est encore dans la boue. Une intervention immédiate est urgente.

 

ASSEMBLADA OCCITANA

 

 

Sèti: Ais de Provença

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org