Rébellions à Marseille, Aix et Bordeaux contre le centralisme de Paris

Communiqué · 25.09.2020

(c) FTV
(c) FTV

L’Assemblada Occitana soutient par principe les mesures sanitaires contre le covid-19. Mais elle dénonce la manière brutale et centraliste de les imposer depuis Paris sans dialoguer avec les élus et les professionnels d’Occitanie. Nous avons subi ce centralisme, par exemple, dans les métropoles occitanes de Marseille, d’Aix-en-Provence et de Bordeaux.

 

Cette semaine, les villes de Marseille et Aix-en-Provence subissent la fermeture autoritaire des bars, des restaurants et des salles de sport, par décision brutale du ministre de la santé à Paris, sans la moindre concertation avec les professionnels et les élus. Pourtant, la zone d’Aix-Marseille a fait baisser les contaminations ces derniers jours grâce à ses professionnels, à ses élus et à ses équipes médicales qui se mobilisent dans relâche.

 

À Bordeaux, au début de la semaine dernière, des bars ont été fermés administrativement par simple décision de la préfète, sans concertation avec les professionnels et les élus. Cependant, la Nouvelle-Aquitaine est une région pionnière dans la résistance à la pandémie depuis la première vague.

 

L’Assemblada Occitana se tient aux côtés des habitants de l’Occitanie qui se rebellent contre les méthodes centralistes de l’État français.

 

ASSEMBLADA OCCITANA

 

 

Sèti: Ais de Provença

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org