Position de l'ANOC sur le nom de la région Auvergne-Rhône Alpes


Communiqué · 20.06.2016

L’Assemblée Nationale Occitane entend intervenir dans le débat sur les noms des nouvelles régions pour présenter son point de vue.

 

Le débat autour du futur nom est en réalité un rideau de fumée pour faire esquiver le véritable problème : la réforme territoriale entamée par l’Etat français ne change pas beaucoup la situation des régions qui demeurent des « régions-chimères » sans personnalité historique et issues de redécoupages arbitraires purement technocratiques. Les fusions ont été réalisées de la même manière sans consulter l’avis de la population et des collectivités locales. Cela constitue un manque de démocratie dénoncée par le Conseil de l’Europe. Enfin, cette réforme n’enlèvera pas les problèmes structurels des régions : manque d’autonomie, faiblesse économique, problème budgétaire…

 

L’ANOC, qui milite pour une entité unique pour l’Occitanie qui rassemble tous les pays d’Oc, ne peut pas se satisfaire des règles de ce jeu technocratique qui constitue véritablement une « exception française. »

 

Considérant cependant que l'union de toutes les provinces d'Oc se fera par étapes et que la réforme territoriale en est une première, l'Assemblada Nacionala Occitana est consciente qu la fusion des régions Auvergne et Rhône-Alpes constitue un certain progrès dans la mesure où les départements majoritairement occitans de la Drôme et de l'Ardèche, autrefois isolés dans la région Rhône-Alpes à prédominance arpitane, seront ainsi rattachés à l'Auvergne. De plus, les deux tiers du territoire de la nouvelle région seront de langue et culture occitanes.

 

Pour ces raisons, l'ANOC demande que le nom de la nouvelle région fasse obligatoirement mention de son occitanité !

 

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93