Manifeste pour un Collectif des Peuples en Lutte!


Communiqué · 18.04.2017

Depuis près de deux siècles, le monde vit dans une dynamique d’émancipation des peuples dominés, colonisés et minorisés par les puissances impérialistes. Au cours du siècle précédent, conformément à ce qu'avait décrit et anticipé François Fontan (père du nationalisme occitan moderne), le monde a assisté à la chute de plusieurs empires, ouvrant la voie à des vagues de libérations souvent incomplètes (effondrement des empires ottoman et austro-hongrois, décolonisation, chute de l'URSS) à l’issue desquelles nombreuses nations ont acquis une certaine forme d’indépendance sans pour autant se libérer complètement de la tutelle de l’ancienne puissance qui la colonisait...

 

Cette dynamique positive est plus que jamais d'actualité si l’on en juge les dernières évolutions encourageante auxquelles on assiste de part le monde: l'exemple de la Catalogne, qui prend le chemin de l'indépendance de manière pacifique, de l’Ecosse qui demande la tenue d’un second référendum sur l’autodétermination, l'émergence de la nation kurde face à la faillite des dictatures nationalistes arabes, l'éveil des consciences nationales des peuples amazighs au sein des Etats d’Afrique du Nord, la révolte des nations natives d'Amérique face à leur situation d'injustice, de rejet, de discrimination et de minorisation, le récent soulèvement populaire massif en Guyane contre une situation économique et sociale insupportable qu’elle traverse, etc.

 

Tous ces exemples se caractérisent par le même désir fort des peuples de se libérer des injustices subies, de gérer leurs territoires comme ils l’entendent, de vivre leur émancipation et de décider eux-mêmes de leur propre avenir.

 

En face, les habituelles puissances expansionnistes manifestent en réaction un regain d’agressivité : pression linguistique de l’Etat français contre ses nations minorisées, oppression du pouvoir algérien contre les Kabyles, agression militaire de la Turquie contre les Kurdes, ou celle de la Russie contre l'Ukraine et la minorité tatare en Crimée, etc.

 

Plus que jamais, le monde se partage entre, d’un côté, besoins grandissants de démocratie, de progrès et de justice sociale, et de l’autre, poussées contraires d’extrémismes mortifères. Ces deux phénomènes s’affrontent, telles deux plaques tectoniques en mouvement.

 

Devant cette menace, des choix justes s’imposent de façon urgente pour une société harmonieuse et durable. Dans ce sens, il est primordial que les nations qui luttent pour leur existence, leur autonomie ou leur indépendance, se montrent solidaires. Que cette solidarité ne soit pas une simple façade, mais se traduise par de réelles actions d'échanges, de coopérations et d'unité. 

 

Pour l'avenir de nos nations, unissons-nous derrière un collectif ! Le Collectif des Peuples en Lutte!

 

Les représentants des peuples en lutte:

 

Occitanie: Martine GROS

Kabylie: Lamara AT CEBBI

Corse: Patrick SCHMITT-BAZZALI

Sicile: Rosa CASSATA

Île de la Réunion: Bernard GRONDIN

 

Communiqué partagé par l'Assemblada Nacionala Occitana

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93