La liaison Coni-Nice doit être pensée dans l’intérêt des Vallées Occitanes alpines

Communiqué · 25.02.2020

La question des liaisons entre Coni et Nice est en train d’atteindre des niveaux scandaleux. Un problème grave, pour nos Vallées Occitanes alpines, est le manque de transports publics adéquats, capables de garantir les liaisons minimales vers les grandes villes, tout en respectant l’environnement et les populations. Cela est notamment sensible dans les vallées de Vermenagna et de la Roya.

 

Une question grave est la ligne de chemin de fer Coni-Nice (en passant par Tende et Vintimille). Depuis 2014, elle est abandonnée à son destin en ayant seulement 2 voyages par jour de Coni à Vintimille (7:51 et 15:00) et 2 voyages par jour de Vintimille à Coni (10:37 et 17:37). À cause de cela, la ligne est rarement fréquentée. Ces dernières années, en outre, les trains ralentissent dans la vallée de la Roya jusqu’à 30 km/h, ce qui transforme le voyage en tourment. Ainsi on rend inutilisable notre ligne de chemin de fer qui est pourtant l’une des dix plus belles d’Europe.

 

La question du second tunnel de Tende —le Tende Bis—, depuis trop longtemps, fait empirer les transports entre Coni et Nice. Cela fait 20 ans qu’on en parle, mais sa gestion est opaque et autoritaire. Nous ne voulons pas que le tunnel de Tende Bis entraîne la perte de notre belle ligne de chemin de fer, nous ne voulons pas non plus qu’il entraîne la construction d’une autoroute qui détruirait le paysage. Le vieux tunnel avait été construit en 5 ans, de 1878 à 1882, tandis que le nouveau se prépare dans l’opacité.

 

Réveillons-nous, réapproprions-nous de nos vies. Il nous plaît de vivre dans nos vallées. L’Assemblée Occitane soutient les revendications des habitants. Nous voulons:

  • La création d’un service de chemin de fer occitan, autonome, géré per les Occitans, dans l’intérêt des populations alpines occitanes, et en particulier dans l’intérêt des vallées de la Vermenagna et de la Roya.
  • La préservation et le développement de notre ligne de train Nice-Vintimille-Tende-Coni.
  • La diminution de la pollution de l’air, très inquiétante, qui vient des camions.
  • Le maintien d’une vie rurale, libre et de qualité.
  • Le développement de nos activités artisanales, agricoles et pastorales.
  • Le développement d’un tourisme respectueux de nos vallées alpines.
  • La préservation de notre environnement naturel, qui est exceptionnel, et de la biodiversité.
  • La maîtrise de la circulation des camions et des voitures, dans des proportions supportables pour l’environnement et pour les populations.

 

***

 

En 2019, l’Assemblée Nationale Occitane devient l’Assemblée Occitane.

 

***

 

ASSEMBLADA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org