L’Assemblée Occitane soutient la campagne “Òc Pertot” (“Oui partout”) pour la dignification de l’occitan

Communiqué · 18.04.2019

L’Assemblée Occitane soutient la campagne “Òc Pertot” ["Oui Partout"] pour l’officialisation et la dignification de l’occitan. Lancée par le mouvement occitaniste Libertat, elle a pour objectif de faire pression sur les élus et prévoit pour cela une réunion mensuelle, une pétition sur change.org et des campagnes d’affichage et d'autocollants.

 

Sous le slogan “La langue occitane fait partie de ce que nous sommes”, Libertat a donné le ton pour un premier rassemblement qui aura lieu le 20 avril à partir de 15 heures sur la Place Clémenceau à Pau, afin de débattre et porter des idées pour la campagne.

 

Les revendications de la campagne correspondent exactement à celles qu'a toujours porté l’Assemblée Occitane:

  • Officialité de la langue occitane,
  • Présence de l’occitan dans l’administration et moyens nécessaires pour que chacun puisse s'y exprimer et être compris.
  • Enseignement dans tous les cursus publics et privés de l’occitan e de l’histoire du territoire occitan.
  • Proposition d’éducation immersive en occitan dans tous les établissements scolaires.
  • Expression entière de l’occitan par les arts, la culture, les médias....
  • Quotas de musique occitane sur les ondes de toutes les radios qui émettent sur le territoire occitan.
  • Quotas d’articles en occitan dans la presse locale.
  • Création sur la TNT d’une télévision publique en occitan et d’un canal pour Òc Tèle.
  • Signalisation des villes, villages, rues, routes... en occitan.
  • Abrogation de l’article 2 de la constitution française, qui ne reconnaît que le français comme “langue de la République”.
  • Ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales ou Minoritaires.

Bien sûr, l’Assemblée Occitane affiche une revendication maximaliste qui va encore plus loin que la simple égalité de traitement avec le français, vu qu'elle considère normal que la langue principale en Occitanie soit l’occitan devant le français.

 

Ainsi nous proposons d’ajouter les revendications et objectifs suivants, parce que nous voulons tenir compte des enseignements de la sociolinguistique pour revitaliser les langues:

  • Soutenir les familles qui pratiquent la transmission orale de l’occitan, de génération en génération, ce qui est un aspect central pour revitaliser une langue.
  • Encourager matériellement la création de noyaux de locuteurs actifs de l’occitan, organisés en voisinages ou au moins en réseaux.
  • Faire de l’occitan une matière obligatoire et valorisée à l’école. Assumer un plan de recrutement et de formation solide des enseignants.
  • Encourager l’usage de l’occitan dans la vie professionnelle et économique.
  • Augmenter progressivement les quotas pour que l’occitan devienne la langue majoritaire dans les médias publics.
  • Officialiser la langue occitane en lui garantissant un statut prioritaire sur le territoire de l’Occitanie, avant les autres langues.
  • Encourager une signalisation qui mette l’occitan avant les autres langues, en première position.
  • Soutenir un occitan standard qui fasse référence, dans le respect des grands dialectes, afin de résister à la pression des langues dominantes. Un standard est indispensable pour garantir l’expansion fonctionnelle d’une langue.

Cependant, nous considérons que les premières revendications méritent déjà tout le soutien de l’ensemble du mouvement occitan, tant politique que culturel.

 

C'est pour cela que l’Assemblée Occitane soutient la campagne “Òc Pertot” de Libertat et appelle toutes les organisations occitanes à la soutenir également et à l'étendre partout en Occitanie.

 

***

 

En 2019, l’Assemblée Nationale Occitane devient l’Assemblée Occitane.

 

***

 

ASSEMBLADA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org