Barça-PSG et la leçon catalane


Communiqué · 16.03.2017

La défaite historique du Paris SG face au FC Barcelone a mis en évidence un fait essentiel: les supporteurs des clubs de foot de toute l'Occitanie étaient majoritairement pour Barcelone.

 

C'est une réalité qui n'a pas plu à certains qui, dans le milieu sportif, fustigeaient l'attitude de tous ceux qui se réjouissaient de l'élimination du club parisien. Selon leur logique, en tant que citoyens de l'État français, nous devrions toujours soutenir, avant tout, les équipes françaises en coupe d'Europe. 

 

Une telle logique part du principe faussé que cette attitude "anti-PSG" était motivée uniquement par le sentiment de rejet des provinciaux envers la capitale, lié à un supposé complexe d'infériorité. Ce préjugé ne tient pas compte de l'esprit dit "sudiste" qui anime ces supporteurs, ce même esprit qui les fait se sentir culturellement plus proche des Catalans que des Parisiens.

 

Cet esprit dépasse largement le cadre du sport même si c'est généralement là qu'il se manifeste le plus. D'une manière plus générale, nous, habitants de toute l'Occitanie, avons plus d'une raison valable pour nous sentir plus proches de Barcelone que de Paris parce qu'une Catalogne indépendante aura plus d'effets positifs que l'élection présidentielle française. 

  • L'occitan est une langue officielle en Catalogne. Notre culture y est respectée au contraire de l'État français: développement des usages administratifs et éducatifs, dans la topographie, dans les médias, etc.
  • Barcelone est une métropole de niveau européen. La centralisation française a bloqué le développement des métropoles occitanes. La Catalogne indépendante donnera priorité au développement de l'espace latin central (Pays catalans, Occitanie, Aragon...). De fait, Barcelone sera une capitale économique et culturelle de la Grande Occitanie, de Nice à Bordeaux et de Limoges aux Pyrénées.
  • Tous les candidats à l'élection française proposent des analyses parisiano-centrées. La reconnaissance du fait occitan et de ses problématiques spécifiques n'est nullement abordée.
  • Les liens occitano-catalans sont fraternels, culturels et historiques. On les retrouve dans l'hymne provençal la Coupo Santo, dans les couleurs communes rouge et or.

La réalité que ne veulent pas voir les jacobins est celle-ci: les cris de joie qui résonnaient dans toute l'Occitanie à l'issue du match Barça-PSG sont la preuve de l'existence d'une certaine conscience nationale occitane.

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93