Démocratie catalane contre impérialisme espagnol

Bulletin d'information · 08.11.2017


Non à la répression! Liberté pour les prisonniers politiques catalans!

Communiqué · 02.11.2017

Ce jeudi 2 novembre, soit 18 jours après l'incarcération des deux Jordis (Jordi Cuixart, président d'Òmnium, et Jordi Sànchez, président de l'ANC), l'État espagnol est allé encore plus loin dans la répression en décidant l'arrestation de 9 membres du Gouvernement Catalan, en poursuivant les autres membres de ce gouvernement qui sont restés à Bruxelles et en poursuivant également le bureau du Parlement catalan.

 

L'Assemblée Nationale Occitane dénonce énergiquement cette grave atteinte de Madrid contre la démocratie, et prie l'Union Européenne de faire pression sur le gouvernement de Mariano Rajoy pour qu'il arrête immédiatement sa dérive autoritaire — indigne d'un pays qui se prétend démocratique — et pour qu'il libère tous les prisonniers politiques catalans qu'il détient.

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93


Vive la République de Catalogne et d'Aran!

27.10.2017


Aidez la Catalogne! Sauvez l'Europe!

17.10.2017


Libertat Jordis! Prisonniers politiques de l'État espagnol

16.10.2017

Les présidents des associations indépendantistes catalanes l'ANC et Òmnium sont en prison. C'est une honte! Pour rappel, l'ANÒC s'est fondée sur le modèle de l'ANC.

#LlibertatJordis, les prisonniers politiques de l'État espagnol!


Soutien à l’indépendance de la Catalogne et d'Aran

Communiqué · 10.10.2017

L’Assemblée Nationale Occitane (ANÒC) soutient le processus d'indépendance de la Catalogne et d'Aran. La déclaration d'indépendance est légitime selon le Droit international, selon les élections au Parlement de Catalogne et selon le référendum du 1er octobre.

 

Le territoire officiel de la “Catalogne” comprend le Val d’Aran, une zone semi-autonome où l’occitan est la langue locale, officielle et respectée. Les électeurs occitans d'Aran se sont aussi exprimés pour l'indépendance pendant le référendum du 1er octobre. Nous soutenons ce mouvement d'émancipation. C'est un espoir pour toute l'Occitanie.

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93


Marseille: mobilisons-nous face au terrorisme!

1.10.2017

Une fois de plus, les terroristes djihadistes attaquent notre population. Nous pleurons la mort de deux femmes à Marseille. Non à la terreur! Mobilisons-nous!

 

Vous trouverez plus d'informations dans cet article de la Provence


Oui à la liberté de la Catalogne et d'Aran! Non à la répression!

1.10.2017

Oui à la liberté de la Catalogne et d'Aran! Sí a la llibertat de Catalunya i Aran! Non à la répression de l'État espagnol!


Automne 2017, un réveil des peuples?

Bulletin d'information · 21.09.2017


Nous soutenons le peuple catalan dans son droit à l'autodétermination. Nous soutenons le gouvernement de Catalogne.

Communiqué · 20.09.2017

fòto: Roberto Lázaro
fòto: Roberto Lázaro

L'Assemblée Nationale Occitane (ANÒC) soutient la population et les autorités de Catalogne dans leur volonté d'indépendance. Nous soutenons l'organisation du référendum d'autodétermination du 1er octobre 2017.

 

Nous condamnons les opérations actuelles de l'état espagnol qui répriment les indépendantistes, qui arrêtent de hautes responsables catalans, qui gèlent les finances catalanes et qui freinent l'organisation du référendum.

 

Lo droit des Catalans de former un état indépendant est légal et éthique: c'est le principe d'autodétermination, largement reconnu dans le droit international.

 

Si la Catalogne ne peut pas célébrer son référendum d'autodétermination le 1er octobre, alors le Parlement catalan aura toute la légitimité pour faire une déclaration unilatérale d'indépendance.

 

Nous revendiquons un état binational de Catalogne et d'Aran, où l'Aran soit reconnu comme la partie occitane du futur état. Nous soutenons à terme l'unification de tous les Pays Catalans dans le futur état de Catalogne (Communauté autonome de Catalogne, Principauté d'Andorre, Communauté de Valencienne, Frange d'Aragon, Catalogne du Nord, Baléares).

 

***

 

Units per Occitània

 

***

  

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93


Solidarité avec Barcelone et Cambrils! Halte à la terreur!

Communiqué · 18.08.2017

L’Assemblée Nationale Occitane (ANÒC) exprime sa compassion pour les victimes des attaques terroristes de Barcelone et Cambrils, en Catalogne. Nous saluons les services de secours qui assistent les blessés et nous soutenons les forces de l’ordre qui luttent contre les terroristes.

 

Nous apportons notre solidarité totale aux proches des victimes, ainsi qu’au peuple catalan qui se mobilise courageusement contre la terreur.

 

Le peuple catalan se voit obligé d’affronter, désormais, la violence aveugle du groupe État islamique. Nous comprenons cette lutte parce ce même terrorisme djihadiste nous a frappés en Occitanie, en particulier à Nice et à Toulouse. Et nous sommes unis, plus largement, à toutes les autres populations du monde qui luttent également contre la terreur djihadiste.

 

Les récupérations politiciennes de cette tragédie son misérables, notamment celles qui viennent du gouvernement espagnol de M. Rajoy et de l’extrême droite postfranquiste. Nous faisons confiance au peuple catalan, qui a atteint une grande maturité civique, pour vaincre tous ces obstacles et pour bâtir une Catalogne libre et forte, débarassée de la haine et de la terreur.

 

***

 

Units per Occitània

 

***

 

ASSEMBLADA NACIONALA OCCITANA

Residéncia Bèla Auròra - 18 bis Carriera Santa Estela

13090 AIS DE PROVENÇA

Sit: www.assemblada.org

E-mail: info@assemblada.org

Telefòn: +33 6 46 62 74 93


Le Collectif des Peuples en Lutte rejoint par les patriotes d'Écosse, de Guyane et de Sardaigne!

16.05.2017

Collectif des Peuples en Lutte

(Les représentants des peuples en lutte)

 

Occitanie: Martina GROS

Kabylie: Lamara AT CEBBI

Corse: Patrick SCHMITT-BAZZALI

Écosse: Mairead TAGG

Guyane: Ti'iwan COUCHILI

Île de la Réunion: Bernard GRONDIN

Sardaigne: Sergio PES

Sicile: Rosa CASSATA


L'ANOC appelle à participer au sondage du journal Le Point sur les langues régionales

16.05.2017

L'ANOC invite toutes celles et ceux qui sont attachées aux langues régionales de participer au sondage du journal Le Point sur la question de l'intensification de leur enseignement!


Face au nationalisme français et à la mascarade électorale de 2017, l’ANÒC appelle à l’émergence de l’alternationalisme occitan!

Bulletin d'information · 03.05.2017


Élection présidentielle française 2017: l'ANÒC appelle à faire barrage à l'extrémisme!

19.04.2017

Élection présidentielle française 2017 - L’ANÒC, qui dénonce surtout les candidats malhonnêtes et corrompus et/ou qui développent des idées antidémocratiques et d’extrême droite comme la haine et l'autoritarisme, appelle à barrer la route à François Fillon, Marine Le Pen, François Asselineau et Nicolas Dupont-Aignan.


Campagne d'adhésions à l'ANÒC: maintenant on peut payer par Internet!

30.01.2017

Après le chèque et le virement bancaire, vous pouvez payer votre cotisation à l'ANÒC grâce au moyen de pot solidaire qui fonctionne avec la carte bancaire! 

 

Pour rappel, l'Assemblada Nacionala Occitana lance une campagne d’adhésions pour recruter des membres de plein droit, mais aussi pour développer des nouvelles formes d'adhésions: les collaborateurs et les sympathisants.

 

Maintenant vous pouvez payer par chèque, par virement bancaire et par carte bancaire sur le site Le Pot Commun!

 

Pour que nous soyons Unis pour l'Occitanie, adhérez à l'ANÒC!


L’Assemblada Nacionala Occitana lance sa campagne d’adhésions!

19.01.2017

 

 

 

Inscrivez-vous pour devenir membres de l’Assemblada Nacionala Occitana!

 

 

 

 

 

 

 

L'Assemblada Nacionala Occitana (ANÒC) est une association de loi 1901. Elle a pour objectif de rassembler toutes les forces vives de la société occitane, qu’elles soient celles de toute sorte de collectifs, entités, groupes, laboratoires d’idées, mouvements, organisations, partis politiques, autres structures, ou qu’elles soient celles individuelles, pour accomplir les finalités qui sont: 

  • La reconnaissance de la nation occitane, dans sa pluralité linguistique et culturale, et la prise de conscience du peuple occitan d’y appartenir
  • L’avènement d’une économie occitane souveraine, dynamique, écologique et sociale
  • La création des conditions politiques et sociales nécessaires pour l’établissement et la constitution d’une véritable entité territoriale occitane propre, qui soit plurielle, fédérative et démocratique
  • La promotion et le développement de la culture et de la langue occitanes, avec un statut de langue officielle et la généralisation de son enseignement à tous les niveaux
  • Sans oublier tous les outils nécessaires pour restaurer la dignité nationale occitane (autonomie, autodétermination, indépendance).

 

L’Assemblada Nacionala Occitana n’est pas un parlement symbolique! – C’est une association qui régule ses activités en accord avec ses statuts et avec ceux que régis la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901.

 

L’Assemblada Nacionala Occitana n’est pas un parti politique! – Il demeure totalement indépendant de quelque parti politique qui soit et n’a pas vocation de se présenter aux élections.

 

L’Assemblada Nacionala Occitana n’est pas un collectif culturaliste! - Son objet est clairement politique. 

 

Pour accomplir ses finalités, l’ANÒC propose diverses actions:

  • Organisation de conférences, congrès et journées d’analyse, débat, étude, planification d’actions et prises de décisions votées, dans différentes villes d’Occitanie choisie par rotation.
  • Organisation de toute sorte d’actes et activités destinés à la formation de ses membres, collaborateurs et sympathisants.
  • Organisation de toute sorte d’actes de divulgation et de dynamisation sociale relatifs aux finalités de l’Association : actions de visibilité dans l’espace public et médiatique ; informations et rapports indépendants sur la réalité nationale et la désinformation des états concernant l’Occitanie ; actions de lutte en faveur de la justice sociale, d’une économie solidaire, d’un système judiciaire équitable et de la défense de l’environnement en Occitanie ; promotion, valorisation et popularisation de la langue occitane ; formation d’un groupe de pression en liaison avec les points cités ci-dessus.
  • Édition de publications sur les œuvres et les conclusions qui dérivent de ses activités.
  • Élaboration de propositions et argumentaires relatifs aux finalités de l’Association.
  • Création de matériels de divulgation de plus d’un type et sur quelque support que ce soit.
  • Archivage des matériels et des activités de l’Association en liaison avec le Centre Interrégional de Développement de l’Occitan (CIRDÒC).
  • Coopérations avec de projets occitanistes ou observations de ces derniers.
  • Contacts avec des organisations internationales et organisation d’une diaspora occitane.

L’ANÒC lance une campagne d’adhésion pour recruter des membres. Sont membres de plein droit de l’ANÒC toutes les personnes physiques majeures, indépendamment de leur origine ou nationalité et de leur position politique, idéologique, culturelle ou sociale, qui s’engagent à travailler pour permettre la réalisation des objectifs initiaux de l’Association. 

 

Les membres de plein droit peuvent assister et voter aux réunions de l’Assemblée Générale, élire et être élues à des postes de représentants ou de direction, intervenir dans la prise de décisions, l’organisation, les gestions, les services et les activités de l’Association, expauser toutes les propositions, préconisations et réclamations qui puissent contribuer au meilleur fonctionnement de l’Association, recevoir des informations sur les activités de l’Association, faire partie des groupes de travail ou d’autres organes complémentaires qui pourraient être créés…

 

Mais l’ANÒC veut aussi développer des nouvelles formes d’adhésion: les collaborateurs et les sympathisants.

 

Les personnes collaboratrices sont celles qui, malgré le fait qu’elles ne soient pas membres de plein droit de l’Association, se sentent engagées avec ses finalités et, d’une manière libre et volontaire, veulent travailler activement dans les actions et activités que l’Association préconise. Elles n’ont pas le droit de vote aux assemblées générales ni aux élections au Secrétariat National, mais peuvent collaborer aux œuvres de l’Association.

 

Les personnes sympathisantes sont celles qui trouvent un intérêt dans les finalités de l’Association et qui veulent recevoir des informations de ses activités, tout en choisissant de ne pas s’enregistrer comme membres de plein droit ou comme collaborateurs de l’Association. Elles peuvent assister aux réunions des assemblées territoriales et sectorielles de l’Association si elles y sont invitées, cependant elles n’y auront pas droit de vote.


L'ANOC était présente au débat sur l'avenir de l'occitanisme en Provence, à l'Ostau dau País Marselhés

09.01.2017

Samedi dernier, le 7 janvier, a eu lieu à Marseille, dans les locaux de l'Ostau dau País Marselhés (OPM), une réunion pour discuter des défis qui concernent l'occitanisme dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). 

 

La réunion a accueilli plus de 35 personnes, majoritairement de Provence, engagées dans la promotion de l'occitan et représentant diverses structures et associations comme l’Institut d’Estudis Occitans (IEO), Nissa Pantai - Centre Cultural Occitan País Nissart e Alpenc (CCÒC), le Partit Occitan (PÒC), Iniciativa per Occitània (IPO), le Partit de la Nacion Occitana (PNO) et bien sûr l'OPM. L'ANOC y a participé et était représentée par trois membres de son Secrétariat National: Cristòu DAURORE, Ciril JOANIN e Domergue SUMIEN.

 

Nombreux sujets ont été traités, dont la baisse des subventions régionales aux écoles "calandretas" de Provence et les conséquences de la confiscation du nom "Occitanie", par la région de Toulouse-Montpellier, sur l'avenir de l'occitanisme en Provence et même dans les pays niçois et alpin.

 

L'échange fut très constructif et positif et a permis de fixer plusieurs idées et propositions en vue de répondre aux problèmes et défis que doit affronter le mouvement occitaniste en Provence. Ces propositions vont dans le sens de l'unité et la solidarité entre organisations occitanistes.


Quelle que soit notre région, bâtissons tous l'Occitanie !

02.01.2017